Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 19:07

6a50469ba4

 

 

 

Les 12 _ 13 et 14 Décembre prochain, dans un lieu digne de cette belle
cause, "le Stade de France", en collaboration avec les villes de SAINT-DENIS
et d'AUBERVILLIERS, se tiendra une conférence internationale : "Sécurité,
démocratie et ville : le future de la prévention" : des conférences, des
tables rondes, des visites et, notamment celle de la Maison de Justice et du
Droit ... De SAINT-DENIS; je rappelle que la Maison de Justice et du droit
d'Epinay avait été créée par... Gilbert BONNEMAISON.

Tout ce que, avec d'autres, avait été pensé à Epinay Sur Seine, a essaimé ensuite en
France, en Europe, au Canada et ailleurs.

On y annonce la visite de Manuel VALLS et de Christiane TAUBIRA. Irvin WALER
aussi sera là, criminologue réputé, avec qui Gilbert BONNEMAISON  collabora.

Pour en savoir plus :
http://www.ffsu.org/index.php?id=32136


Bonne lecture, comparaison, réflexion.

 Claudine BONNEMAISON

 

ffsu1-copie-1.jpg

 

 

 

charte-videosurveillance-respect-liberte.jpg

Repost 0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 17:19

« Si le despotisme venait à s’établir chez les nations démocratiques de nos
jours, écrit ainsi Tocqueville, il serait plus étendu et plus doux, et il
dégraderait les hommes sans les tourmenter. » Dès lors, il imagine cette
« chose nouvelle » que serait ce despotisme inconnu, né d’une société dont
chacun des membres serait « comme étranger à la destinée de tous les
autres », n’existant « qu’en lui-même et pour lui seul », perdu dans « une
foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur
eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils
remplissent leur âme ».

Cette dépossession démocratique à l’abri d’un vernis démocratique verrait
l’ascension, au-dessus de ceux qu’il gouverne, d’« un pouvoir immense et
tutélaire qui se charge seul d’assurer leur jouissance et de veiller sur
leur sort ». Ce pouvoir-là « ne brise pas les volontés, mais il les amollit,
les plie et les dirige ; il force rarement d’agir, mais il s’oppose sans
cesse à ce qu’on agisse ; il ne détruit point, il empêche de naître ; il ne
tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète, et
il réduit enfin chaque nation à n’être plus qu’un troupeau d’animaux timides
et industrieux, dont le gouvernement est le berger ».

« J’ai toujours cru, conclut Tocqueville, que cette sorte de servitude,
réglée, douce et paisible, dont je viens de faire le tableau, pourrait se
combiner mieux qu’on ne l’imagine avec quelques-unes des formes extérieures
de la liberté, et qu’il ne lui serait pas impossible de s’établir à l’ombre
même de la souveraineté du peuple. » Et de laisser tomber cette sentence
définitive qui rejoint nos inquiétudes contemporaines : « Dans ce système,
les citoyens sortent un moment de la dépendance pour indiquer leur maître,
et y rentrent. » Nul hasard sans doute si cette alarme, trop longtemps
oubliée, fut prise au sérieux et souvent citée par Pierre Mendès France, le
plus entêté des républicains français dans le refus de la personnalisation
du pouvoir induite par la Cinquième République – « Choisir un homme, fût-il
le meilleur, au lieu de choisir une politique, c’est abdiquer. »

Réfléchissant en 1976 à la question du pouvoir, Mendès France s’inquiétait
du possible avènement d’une « situation de despotisme de fait » conduisant
« insensiblement à cette “tyrannie douce” dont parlait Tocqueville » (cf.
Pierre Mendès France, La vérité guidait leurs pas, Gallimard, coll.
« Témoins », 1976). « Appelés au gouvernement, expliquait-il, certains
peuvent être tentés de transformer une mission conditionnelle et révocable
en une sorte de délégation permanente : se croyant et se disant investis
d’une grande mission, persuadés qu’ils font mieux que l’adversaire, ils
peuvent chercher à conserver le pouvoir en abusant d’une propagande
unilatérale, en exploitant le charisme d’un chef, les mythes, les peurs et
les craintes, le chauvinisme et le racisme, l’égoïsme de classe, les
promesses de la démagogie. »

 

Merci Bernard " association ESPOIR COLMAR"

 

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 16:17

Monsieur le Député,

Les causes de « l’effet dévastateur »[1] que peuvent avoir sur les paysages et donc sur le visage même de la France les débordements en matière d’affichage publicitaire, d’enseignes et de préenseignes sont parfaitement identifiées.

C’est pour remédier à cette situation dramatique qu’avait été engagé en 2009 un “Grenelle de l’affichage”, avec pour objectif de réduire la pression de l’affichage publicitaire sur le paysage national.

Au niveau législatif,
ces belles intentions ont été en grande partie contrecarrées par les manœuvres extrêmement agressives de certains groupes de pression.

Aujourd’hui, ces mêmes groupes de pressions cherchent à saper définitivement le processus et, pour parvenir à leurs fins
, n’hésitent pas à désinformer et à instrumentaliser - de façon grossière et caricaturale - les élus de la nation, les médias et les citoyens.

Paysages de France vous lance donc un appel solennel et vous demande d’intervenir auprès de la ministre de l’Ecologie et du gouvernement pour que le projet de décret d’application des dispositions en matière d’affichage publicitaire, d’enseignes et de préenseignes de la loi du 12 juillet 2011 portant engagement national pour l’environnement intègre les mesures indispensables pour mettre fin au gâchis qui a prévalu au cours de ces dernières décennies.

Vous trouverez ci-joint, après une brève analyse de la situation, une liste des mesures qui permettront, si elle sont adoptées, de renforcer, outre la qualité de vie de nos concitoyens, le rayonnement de la France et, partant, l’essor de son économie.

Nous sommes convaincus que vous saurez mesurer l’enjeu que représente pour notre pays ce futur décret, lequel peut, selon les arbitrages, faire du “Grenelle de l’affichage” un cadeau pour la France ou, au contraire, un échec dramatique.

Vous remerciant de nous tenir informés des initiatives que vous prendrez,

Nous vous prions d’agréer, Madame la Députée, l’expression de notre considération la plus distinguée.
 

Pour le bureau de Paysages de France
Pierre-Jean DELAHOUSSE
Président
06 82 76 55 84
Paysages de France
Association agréée dans le cadre national au titre du Code de l'environnement
http://www.paysagesdefrance.org/
contact@paysagesdefrance.org

[1]  Extrait du communiqué de presse en date du 11 juin 2008 de la secrétaire d’État chargée de l’Écologie

Copie : madame Antonia Truelle, responsable de Paysages de France Île-de-France, monsieur Franck Jehanno, représentant de Paysages de France en Seine-Saint-Denis

 

 pdf

Repost 0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 08:53

brocante.jpg

Repost 0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 21:09

180189_138759142854996_100001627322838_245603_4473340_n.jpg

Repost 0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 23:08

                                                                                 LE COEUR A GAUCHE !

 

                                        Bulletin d'information des Communistes d'Epinay - novembre 2010

 

 

 

 La poste principale : la fermeture...et après ?

 

 Le maire avait annoncé en réunion publique, en juin, la fermeture de la poste principale cet été, pour travaux d'amélioration. Puis, il avait largement fait savoir par sa<< lettre du maire>> que ce serait à partir du 20 octobre. La poste finalement avait rectifié : ce serait le 28 octobre. On sait aujourd'hui que ce sera au 1 er trimestre 2011. A moins d'une nouvelle annonce de monsieur le maire ?

 

Il s'agit de travaux importants et très coûteux. Travaux urgents et utiles ? C'est à voir : créer des ilots permettant un tête à tête sympa avec I'employé, ce n'est pas rien mais ce n'est pas le plus attendu ; que ce << dialogue >> soit à portée d'oreilles de ceux qui attendent leur tour sera gênant mais pas grave, puisqu'iI est promis- juré qu'il n'y aura plus de queue et que I'attente ne dépassera jamais quelques minutes, au pire, dans un espace aéré et relaxant.

 

 C'est dur à croire, n'est-ce pas, même après noël ! Comment prétendre réduire I'attente en supprimant les guichets et sans augmenter le nombre de salariés de la poste ? Certes, iI y aura plus de distributeurs automatiques pour les retraits d'argent, I'affranchissement du courrier et même des colis (!) Mais tout le monde saura-t-iI s'en servir vite et bien? Et en cas de blocage ? De panne ?

 

                                                              SERVICE PUBLIC OU BANQUE PRIVEE ?

 

 Une fois encore, on nous refait le coup de promesses irréalistes (souvenez-vous de ce qui nous avait été annoncé pour la descente de la poste sur le trottoir, rue de Paris, il y a 10 ans...) Une fois encore, on installe des automates coüteux et des écrans inutiles plutôt que de recruter et de former des personnels (malgré le chômage, malgré la crise).

 

 Une fois encore, on décide de réformes sans consulter les usagers et même pire, sans tenir compte des væux qu'ils ont exprimés lors de la votation nationale de I'année demière. Une fois encore, une réforme pourrait en cacher une autre. La fermeture totale, pour pouvoir installer certains services dans le futur AUCHAN ?

 

 Une fois encore, comme nous I'écrivions en juin << I'amélioration n'est pas pour la distribution du courrier à domicile, ou diminuer I'attente aux guichets, mais pour les opérations financières. Bref, pour faire des travaux juteux pour << la Banque Postale >>: c'est le nouveau nom de la poste, qui dit bien quelle est désormais la priorité de I'ex-service public. >>

 

 Tout ceci s'inscrit dans la politique de contre-réformes qui vise la poste (diminution du nombre de centre de tri : celui d'Epinay est désormais à Villetaneuse, fermeture de bureaux de poste: à quand le tour de la Briche? abandon à la concurrence privée des activités << rentables>> (colis, recommandés, etc ). C'est d'ailleurs tous les services publics qui son tvisés: hôpitaux, maternités, garderies, écoles, etc... Il n y a pas, veut-on nous faire croire, d'argent pour les retraites, la sécurité sociale ; mais il y en a et iI y en aura pour les banques, pour la bourse et les actionnaires, pour les pétroliers et les constructeurs automobiles. On privatise à tour de bras. On fait payer le bon peuple (hausse des prix des loyers, de I'électricité,des mutuelles, et...) et on préserve les privilèges des riches (bouclier fiscal, exonérations,etc.).

 

                                                  Nous avons besoin d'une vraie poste et d'une autre politique !

Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 15:52

photo.jpg 

Union des Associations Musulmanes d'Épinay-Sur-Seine - U.A.M.E.

Collectif des membres actifs et démissionnaires de I'association I.M.S.

Lettre ouverte à

Toutes les Spinassiennes ! et à tout les Spinassiens !

À toutes les Républicaines ! et à tout Républicains !

NON aux atteintes à la démocratie !!!

NON à la violation du respect de la liberté de culte !!!

NON à une ingérence de la Mosquée de Paris à Épinay !!!!

Nous, Union des Associations Musulmanes d'Épinay-Sur-Seine et Collectif des

membres démissionnaires de I'Association IMS dénonçons et rejetons la décision

arbitraire et unilatérale du Maire Hervé Chevreau et de son (( adjoint>> Hamid

Boushaki, président de I'association IMS, d'attribuer à la Mosquée de Paris la

gestion du centre Culturel ? Cultuel? d'Épinay-Sur-Seine du 26 Rue de l'Avenir.

QUE VIENT FAIRE LA MOSQUÉE DE PARIS À ÉPINAY ?????

L'association I.M.S. 's'est vue accordée en Avril 2009, par M. le Maire, I'exclusivité

d'occupation et de gestion des locaux (( associatifs >> du 26 rue de l'Avenir. Depuis cette

date, rien ne va plus ! Alors que ce lieu devait être un lieu d'échange et ouvert sur la ville,

plusieurs graves incidents et .dysfonctionnements inadmissibles se sont rapidement

manifestés.

Heureusement, depuis plusieurs mois, des associations et des citoyens tentent de

trouver des solutions en discutant avec les principaux concernés, à'savoir M. le Maire et

Hamid Boushaki. Néanmoins, à chaque fois, Hamid Boushaki reçoit de la part du Maire un

soutien inconditionnel qui est plus que déconcertant !

MUSULMANS PRIEZ ET TAISEZ VOUS!!!! ON DÉCIDE POUR VOUS!!!

Afin de sortir de cette"impasse dont ils sont eux-mêmes à I'origine, Le Maire et

Hamid Boushaki, ont signé le 20 Octobre 2010 lors d'une (( cérémonie >> rendu public à la

dernière minute avec Dalil BOUBAKEUR une convention pour la gestion de ce centre.

MUSULMANS D'ÉPINA Y SOUS CITOYENS ?

INCAPABLES D'AVOIR DES RESPONSABILlTES?

Cette décision est une insulte à toutes les personnes qui fréquentent ce lieu et en

premier lieu les spinassiens. Elle prouve une fois de plus le mépris et le dénigrement

que Le Maire a envers les citoyens de confession musulmane. Après avoir fait

fermer la Mosquée d'Orgemont et promis de donner un terrain pour la construction

d'une autre, engagement qu'il n'a pas tenu , il continue de contrôler et d'imposer

leurs choix aux citoyens spinassiens de confession musulmane "

NON M. CHEVREAU ÉPINAY N'EST PAS DRANCY !!!

Cette décision préparée en secret pendant plusieurs semaines, sans consultation

des musulmans d'Épinay, nous montre à quel point les valeurs démocratiques si

chères à notre Maire ne s'appliquent pas à certaines catégories de la population.

AUJOURD'HUI ON NOUS IMPOSE NOS RESPONSABLES ET DEMAIN ?

NOTRE FAÇON DE PRIER PEUT ÊTRE ?

AUJOURD'HUI LES MUSULMANS... DEMAIN À QUI LE TOUR?

 

L'Union des Associations Musulmanes d'Épinay-Sur-Seine - UAME

NON à une ingérence de la Mosquée de Paris à Épinay

!!!!

Chères Soeurs, chers Frères !.

Certes votre liberté d'expression est garantie par la constitution !

Toutefois

Nous vous demandons à toutes et à tous

Que vous souteniez notre action ou non !!!!

De le faire dans le calme et sans débordements SVP !

 

.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Franck JEHANNO
  • Le blog de Franck JEHANNO
  • : Ma famille est Spinassienne depuis quatre générations, je vis à EPINAY SUR SEINE depuis toujours. Webmaster et collaborateur de Gilbert BONNEMAISON de 2001 à ses derniers jours. Ce blog est un outil qui me donnera les moyens de soulever quelques problématiques concernant ma ville qui me tiennent à cœur.
  • Contact

Recherche

Pages